[13 noiembrie 2017 - (co)organizare sesiune introductivă seminar] Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée (Damiana OȚOIU)

posted 6 Nov 2017, 11:22 by Echipa de Management al Cercetarii   [ updated 6 Nov 2017, 11:27 ]
Damiana OTOIU, cadru didactic FSPUB, (co)organizeaza sesiunea introductiva a seminarului "Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée" la Ecole Normale Supérieure, Paris, 13 noiembrie 2017 (15h-18h, 29 rue d'Ulm 75005, sala 235 C). Aceasta sesiune este dedicata temei Que faire des héritages coloniaux ? Un défi pour les musées si consta intr-o interventie a Margaretei von Oswald (EHESS/Humboldt-Universität zu Berlin) si a Damianei Otoiu, urmata de un dialog intre Nélia Dias (ISCTE, CRIA, Lisabona/ FMSH Paris) si Benoît de L'Estoile (CNRS, ENS, PSL).

Descriere seminar:

Ce séminaire examine les formes de réécriture, de renégociation et de réappropriation contemporaines des collections constituées entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, sur le continent africain, et qui sont depuis lors conservées dans des institutions muséales. Ces collections, souvent perçues comme des butins de guerre et comme le reflet de pratiques savantes remises en cause depuis, génèrent aujourd’hui de vives tensions et suscitent des questionnements d’ordre épistémologique, politique et social. Il s’agit d’examiner les enjeux dont le passé colonial est investi aujourd’hui dans le champ des pratiques sociales, scientifiques, muséales et artistiques. L’invitation de chercheurs et de praticiens (commissaires d’expositions, professionnels des musées, artistes) permet d’aborder ces pratiques et ces processus dans une perspective pluridisciplinaire, ouvrant le dialogue sur les défis et les potentialités que ces objets et ces documents offrent à la recherche aujourd’hui.

Ce séminaire peut être validé par des doctorants et des étudiants en M2 des établissements d’enseignement français associés au projet : École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, l’École normale supérieure, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis. Il est également ouvert aux auditeurs libres.

Le séminaire s’inscrit dans l’axe « Anthropologie des héritages coloniaux » du Centre Maurice Halbwachs, CMH (CNRS, École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, ENS/ PSL Research University). D’autres institutions et projets sont associées au séminaire : le Département d'histoire de l'art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le Département d’Arts Plastiques de l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, le Département de sciences sociales de l’École normale supérieure, Humboldt-Universität zu Berlin (The Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage), l’Université Paris Lumières pour le projet Glissements de terrain. Les collections muséales réinvesties par le champ de l’art contemporain (2017-2018) et l’axe de recherche « Processus de patrimonialisation, usages et mises en musée du passé » du Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales, Université de Bucarest.

https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/1729//