[19 noiembrie 2018 - seminar] "Find the Less Good Idea", EHESS/ENS Paris (Damiana OȚOIU)

posted 9 Jan 2019, 13:23 by Echipa de Management al Cercetarii
Dna Lect.univ.dr. Damiana OȚOIU, cadru didactic FSPUB, a participat la/ a organizat 1a sesiune din acest an universitar a seminarului "Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée" (École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, Ecole Normale Supérieure Paris). Seminarul, intitulat "Find the Less Good Idea", a avut loc pe 19 noiembrie 2018 la Ecole Normale Supérieure, Rue d'Ulm no. 29, Paris, bât. Jaurès, sala 236, între orele 15 si 18h. Organizat in colaborare cu Centre for the Less Good Idea din Johannesburg si cu Institutul Francez din Africa de Sud (IFAS - Recherche), seminarul a constat in 3 interventii - performante artistice: un fragment din “Chant" - Nhlanhla Mahlangu, un fragment din "Pan Troglodyte" - Jane Taylor (curatoare) si Tony Miyambo (actor), apoi interventia artistei Bronwyn Lace, directoarea Centre for the Less Good Idea, intitulata “Chasing the Less Good Idea”. 

Intervențiile invitaților au fost precedate de alocutiuni ale organizatoarelor sesiunii, Damiana Otoiu si Anna Seiderer, iar discutia cu publicul a fost moderata de catre Alexander Schellow (artist, Berlin).

Mai multe informații despre seminar:
Ce séminaire examine les formes de réécriture, de renégociation et de réappropriation contemporaines des collections constituées entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, sur le continent africain, et qui sont depuis lors conservées dans des institutions muséales. Ces collections, souvent perçues comme des butins de guerre et comme le reflet de pratiques savantes remises en cause depuis, génèrent aujourd’hui de vives tensions et suscitent des questionnements d’ordre épistémologique, politique et social. Il s’agit d’examiner les enjeux dont le passé colonial est investi aujourd’hui dans le champ des pratiques sociales, scientifiques, muséales et artistiques. L’invitation de chercheurs et de praticiens (commissaires d’expositions, professionnels des musées, artistes) permet d’aborder ces pratiques et ces processus dans une perspective pluridisciplinaire, ouvrant le dialogue sur les défis et les potentialités que ces objets et ces documents offrent à la recherche aujourd’hui.

Profesori: Felicity Bodenstein, Technische Universität, Berlin, Benoît de L'Estoile,CNRS/ ENS, Damiana Otoiu, Université de Bucarest, Dominique Poulot, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Laurella Rincon, ENS, Anna Seiderer, Université Paris 8, Margareta Von Oswald, EHESS.
https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/1729/